Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 17:07
Etat des lieux : J'ai demandé la clôture de mon Livret A depuis Novembre. En mai, il n'était toujours pasclôturé.

Mais là, je m'amuse  Tout d'abord,  le 25 avril, je vais à la Poste acheter un timbre. Je demande gentillement de prélever l'argent sur mon livret car je n'ai pas de money (je n'avais qu'un billet de 50€). Le petit gars me sort le timbre, le colle sur l'enveloppe et me dit 2,30€. Je lui tend ma carte de mon Livret A. Voici les réactions :
 * Votre carte est périmée. Avez-vous fait votre changement d'adresse ?
 * Il n'y a pas beaucoup d'argent sur le Livret ! Vous devriez l'utiliser plus souvent
=> De quoi se mele-t-il ? Je fais ce que je veux ! Et puis d'abord j'essaye depuis 6 mois de clôturer le Livret...
 * Oh, ben je ne peux pas retirer de l'argent. Que se passe-t-il ?
 * Savez-vous pourquoi il est bloqué ?
=> Peut-être que ma demande de clôture de Novembre a été prise en compte ? Mais il croit que je me fou de sa gueule... 
 * Je ne peux pas tirer de l'argent sur votre compte. Avez-vous de l'argent ?
=> Je lui tend mon beau billet de 50€ 
 * Vous n'avez pas de money ?
=> Non, sinon je serai aller a la machine automatique (elle est plus agréable)

La, j'ai commencé a halluciner. Tout d'abord, il me demande d'aller retirer de l'argent pour avoir un billet de 10€. Je lui explique que je ne peut pas car leur distributeur ne délivre que des billets de 20€ quand on est pas client à la poste... Ça l'emmerde, en plus, j'y suis allé 10 minutes avant la fermeture. Il s'énerve, arrache le timbre de l'enveloppe, râle encore car il ne peut pas annuler la transaction sur son pc, et m'envoie bouler.

Fière, très fière que je suis ! Une belle journée s'annonce. 

Mais voila, je reviens le 02 mai. Cette fois, ma demande est simple : Retirer 4€ de mon Livret A. Ca, c'est cool. Avoir 4€ sur soi, c'est pouvoir acheter un timbre pour envoyer ma lettre de la semaine d'avant. Bien, donc, comme d'habitude, je vais à la Poste 10 minutes avant la fermeture. On a faillit me mettre à la porte car il allait fermer. Je dis juste que c'est pour retirer de l'argent sur le Livret A... Ils me laisse rentrer ! Erreur !!!!  
Donc, mon tour arrive. Je demande 4€, le petit gars tapote sur son clavier, passe la carte... Ca passe pas. Ah oui, j'ai oublié de vous dire : elle est périmée.  Bon, il tape le numéro du compte sur son bel écran qui n'affiche que 2 couleurs. Ca tapote et tapote puis fini par : "Je ne comprend pas, votre compte est bloqué. Je ne peut faire aucune opération". Oui je sais, je suis méchant !!! Il appel son collègue, qui tapote la même chose mais plus vite (plus que 2 minutes avant la fermeture). Bien, même conclusion. Ils vont envoyer une demande d'information et de régularisation car c'est pas normale. Faite !

Encore une belle journée... Je rentre chez moi, et oh ! surprise, j'ai reçu mon nouveau tour de magie. Cool, très bonne journée en perspective.

Aller, partis sur la lancer, je retourne à La poste (The Poste)  le 09 mai. Mais cette fois j'arrive tôt. Je fais la queue et tombe sur une charmante demoiselle. Je lui explique que je viens pour avoir des nouvelles de mon livret A (oui, il était malade le petit). Elle me regarde un peu perplexe et je lui explique. Elle demande à son chef ce qu'elle fait. Alors, je dialogue avec son chef. Ah, ba non, ils n'ont pas de nouvelle. C'est ballot... mais il va se renseigner auprès de mon conseiller financier qui a la main sur le compte. Pardon, mon conseiller ? Qui est-il ? Je ne sais pas, je ne l'ai jamais vu... Oui, je sais c'est pas normal et je suis d'accord. Il me promet de se renseigner et de me tenir au courant. Quand je lui dit que ca fait 6 ans que je suis içi, ca l'embête un peu plus...

Belle journée ! 

Le 08 mai on m'a supprimé mon jeu favoris du samedi matin : j'ai reçu une lettre me demandant d'aller percevoir mon solde. Bien ! Alors le 09 mai, je fonce à La Poste. J'arrive 45 minutes avant la fermeture. J'arrive au guichet. Une demoiselle me reçois, lit la lettre. Visiblement elle n'as pas compris la lettre car elle demande si elle peut fermer un compte. Après multiples échange avec sa voisine, elle m'invite a retrouver sa collègue (beaucoup moins jeune) pour cette affaire. Alors j'attend. Sa collègue se libère, j'arrive. Je donne le papier, mon permis de conduire (soyons fun un peu !) et ma carte périmée. Elle ronchonne, grogne un peu, et me dit "Je ne peux pas vider le compte, il faut passer par votre conseiller financier". J'éclate de rire et je dis tranquillement que mon conseiller financier c'est Mr MALAISE. Apparemment, c'est un responsable de sa responsable. Elle grogne encore et traite... Oui !!! Elle traite ! Elle prend ma carte périmée, note mon nom, prend le formulaire et s'en va quelque part... Puis revient avec un formulaire. Elle remplis des trucs, des machins, d'abord sur le 1er formulaire, puis le 2ème et fait une photocopie. Oui ! Une photocopie !!! J'ai cru que c'était pour moi, mais non. Après, ça tamponne, 1 fois, 2 fois, change de tampon et retamponne 1 fois et 2 fois. Alors la, c'est terrible car sa s'excite sur le clavier. Une vrai malade ! Mais elle fini par piocher des pièces pour me donner 5,33 € ! Enfin !!! J'ai mon argent !!! Youpiiiiii ! Fête au village ! Au fait, les intérêts ont été comptés ? Et merde, je n'aurai pas dût demander. Ca râle encore et encore mais elle fini par me dire que oui.J'attend. "Autre chose ?". Oui, mon reçu des 5,33 €. Ah ba non. Rien. Donc, je peux dire que je n'ai rien reçu et réclamer mes 5€. La vie n'est-elle pas belle ? Bon, je dis rien et m'en vais.

Je suis content. Il a fallu (que) 7 mois pour fermer ce livret. Ca aurait pût être pire. Maintenant, je rentre dans la légalité. C'est beau.

Voila, la clôture est fini. J'ai perdu mon jouet favoris... Il faut que j'en trouve un autre. Mais ca va être dure de rivaliser.... Quoi que, Tomtom est pas mal non plus !


Le principale dans le départ c'est d'arriver entier surtout qu'en on sait que d'être entier est un bon départ ! Bonne philosophie ! 
Repost 0
Published by Lucky le Koala, le bien-heureux - dans La Banque Postale
commenter cet article
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 09:08
Ma belle Banque Postale. Que je t'aime. Je t'aime tellement, que je pars... Oui, souvenez-vous, le 01/01/2009 le Livret A n'est plus une exclusivité de la Banque Postale et de la Caisse d'Epargne. Maintenant, toutes les banques peuvent proposer ce fameux livret. Enfin...
Alors, j'ouvre un Livret A à la Société Générale. J'y met 20€... La SG a eu la bonne idée de créer un compte 1 mois avant le lancement du Livret A en janvier. Ca m'a permis de commencer à transférer l'argent dessus.

Pour être en toute légalité (oui, ça m'arrive des fois), je décide de fermer le Livret A de la Banque Postale. Pensez-vous que c'est compliquer ? Non, c'est simple..... ou pas....

Ca débute en novembre. Je vais à la Poste pour fermer mon compte. Je fais la queue et arrive devant un guichet. Le gars m'écoute et me dit gentiment que je dois prendre rendez-vous avec un conseiller financier pour ce type d'opération. Très bien, puis-je prendre rendez-vous maintenant ? "Notre système informatique ne nous permet pas de prendre rendez-vous directement. Je vous conseille d'appeler votre conseiller qui connaît son agenda". Trop fort, il savent même pas utiliser des outils de base, surtout qu'à Asnière ça ne posait aucun problème. Tout doit dépendre de l'espèce de mollusque.
Alors, j'appel... Oupsss pardon, trop tôt, trop tard, occupé (????). Bon, j'appel pendant mes heures de travail.... Allo ? Bonjour, je veux fermer mon compte et on m'a dit qu'il faut passer par vous. Vous me connaissez pas ? Normal, moi non plus et je ne suis pas pressé (sans blague). Je veux fermer mon compte. Ah bon ??? Je peux aller directement au guichet et ils me le font ? Bon d'accord.
Alors, je vais de nouveau faire la queue. Je tombe sur un autre mollusque qui me regarde à peine. Objet : C'est pour fermer mon compte. Réponse : Prenez rendez-vous avec le conseiller. Ils me prennent vraiment pour un con. Je lui explique calmement que le conseiller m'a dit que je pouvais venir au guichet. "Non, il s'est trompé". Sur le cul, je suis. J'insiste, il insiste, je râle, il râle. Est-ce un miroir ? Miroir, oh ! miroir, ferme moi le compte... Non, ca ne marche pas. Il me dit que je dois revenir car il est 18h50 et qu'il ferme à 19h00. Ah oui, j'oubliais, se sont des fonctionnaires... Bon, de bonne composition, je reviens le lendemain.
Génial !!!! Le gars me fait les papiers qu'il faut. Enfin, c'est un bout de papier avec ma signature qu'il glisse dans sa bannette. Pas de reçu, et non, il ne peut pas faire de photocopie : "Vous avez une photocopieuse derrière vous. C'est 20c la photocopie.". ??? Même pas fichu de faire une photocop. Dément mais je fais confiance. Il me dit que je peux commencer à retirer de l'argent pour l'avoir à disposition. Très bien, bonne idée. Je retire donc tout ce que je peux. "Chèque, espèce, virement ?". Chèque s'il vous plaît. 5€ le chèque. Ca ne me plaît plus, par virement alors. 9€. Laisser tomber, je prends l'espèce. Gratuit, cool. Bon, j'ai maintenant une belle liasse de billet. Direction la SG pour déposer l'argent. 48h après, c'était sur le compte. 1 semaine plus tard, j'avais toujours l'argent à la Poste. Je ne savais pas que j'étais capable de multiplier les billets moi... Mais ça n'a pas duré. Quelques jours après, il eu un trou à la Poste.

Mi-janvier. Pas de nouvelle, je retourne à la Poste. Ma demande de cloture s'est perdu. Tien, ca me rappel quelque chose. Je recommence donc les papiers, et, non, j'ai toujours pas de copie de la demande. Je pars en vacances et puis, je reviens !

Le 10 mars, toujours pas de nouvel. Je retourne à la Poste. ENCORE !!!!! La je râle beaucoup : ma demande s'est encore perdu !!! Il y a 3 mètres entre les bureaux ! Ils se foutent de ma gueule, je gueule. Je lâche pas le morceau. Le mollusque au guichet non plus. Alors je gueule plus et les traitent de voleurs et de mettre volontairement les clients dans l'illégalité. Je vais écrire à 60 millions de consommateurs. Un responsable arrive et me prends à part. Je lui explique que j'ai fais 2 fois la demande de clôture et que ce n'est toujours pas clôturé. J'en ai marre. Il s'excuse, pas moi. Je lui dit franchement, au revoir la délicatesse. Je lui dit que leur gestion est merdique car ils ne sont pas capable de booker un rdv avec un conseiller, que les demandes se font par un bout de papier qui se perd. Je lui rappel que j'ai déjà fait plusieurs tentatives de changement d'adresse et que maintenant ça recommence. Sont-ils incapable ? Oui, je le crois vraiment. Donc, il reprend le bout de papier et le remplis lui-même. Il ne me reste plus qu'a signer. Voila, j'ai fais ma 3ème demande de clôture. Il me dit quand même que si j'ai pas de nouvelles d'ici 1 mois, je reviens. Je savais que j'allais revenir...

Le 10 avril, rien, le 16 je reçois une lettre me disant que je dois aller au guichet pour la clôture.

 


Avez-vous fait attention ? Non ? Je vous explique, ces petits gars-la, sont nul... Regardez dans l'entête, ils ne savent même pas écrire La Banque Postale correctement !!! Vous voyez maintenant ? Oui, le "&" qui s'est glissé ! Ca doit venir d'un problème de clavier, j'en suis sur .
Continuons... La lettre commence par "Madame, Mademoiselle, Monsieur". Il est vrai que c'est très polis. Mais ca note tout de même que même si le compte appartient à "Monsieur xxxx", il subsiste un doute dans leur équipe. Donc, pour dire en d'autre terme, ce spécimen de mollusque ne sait pas qui je suis... Je suis un MONSIEUR, histoire de le dire au moins 1 fois.
Non, je ne m'arrête pas là, se serait trop facile. Voyez la ligne qui suit : je dois me présenter au guichet avant le 25/04/09. Petit rappel de nos chère lois liés à la banque : Tout courier doit être envoyé 15 jours ouvrés avant la date d'échéance. A la poste, 9 jours doit compter 15. Oui, du 16 (le jour d'envoie ne compte pas) au 25, ca fait 9 jours ouvrés... Les mathématiques ne sont pas un points fort des mollusques...
Aller, parti sur la lancer : "Remboursement". Non, je ne suis pas d'accord, ce n'est pas un remboursement mais une clôture. Peut-être est-ce pareil pour eux...
Pour celui-la, il faut rappeler un texte de loi (promis, je remettrai la main et le mettrai en commentaire) : Tout documents délivré par une autorité dépendante ou sous la tutelle d'un ministère fait office d'identité. Donc, à la Poste, un permis de conduire n'est pas un document officiel (partout, oui, mais pas là). Ce qui compte, c'est juste la CIN (Carte d'Identitée Nationale) qui fait fois. Sachez tout de même, que pour ouvrir un livret A, le permis fait office de papier valide et, en france, une personne née sur le territoire français et dont les parents ont la nationalité française n'a pas besoin de CIN. La Françe est faite de plein d'exception, La Banque Postale en est une.
Aller, un petit dernier. Voyez qui a signé  M. Malaisé !!! Je comprends qu'il soit mal à l'aise...

Tout content, je vais à la poste samedi matin. Après 3/4 de queue, j'arrive devant une miss bien sympa. Elle m'explique qu'elle ne comprend pas la lettre car elle ne peut pas clôturer le dossier !!! Donc, je fais ma 4ème demande pour clôturer et récupérer quelque chose comme ... 5€ !!! Son collègue, exécrable, m'a dit qu'il s'en chargerai personnellement et qu'il me rappelera lundi. Sait-il que lundi la Poste est fermé ? J'attend donc.

 

Bien évidemment, lundi le téléphone n'a pas sonné !
Repost 0
Published by Lucky le Koala, le bien-heureux - dans La Banque Postale
commenter cet article
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 21:51
Après 2 ans passé à Asnières, je déménage. Un autre appartement plus grand m'attend. Pourquoi plus grand ? Simplement car le bordel prenait trop de place. J'ai donc besoin d'un appartement plus grand.

Je vais donc à ma poste de chez moi. Je leur explique que j'ai un compte à Asnière que je souhaiterai faire venir chez moi. Pas possible ?!?!? Ah bon, il faut que j'aille là où le compte est domicilié pour faire la demande. Vous ne pouvez rien faire.... C'est une banque nationale, c'est normale qu'elle ne communique pas. J'aurai du le deviner...

Donc je vais à Asnière et la, les emmerdes commences. J'arrive pour demander le changement d'adresse de mon livret. Ah bon ????? Il n'est pas là ???? Non, et ca fait longtemps. Ce qui s'est passé, c'est que le premier conseiller, avant de partir, à transférer mon livret sans me le dire pour faire passer le fait que rien n'est au norme. Bon, d'accord. Il est où alors mon livret ? 4 routes. Merde. C'est l'endroit où il ne faut pas aller. J'ai pas le choix : 2 changements de bus, j'arrive dans la zone. Je sors du bus, pas de Poste, je marche.... tant pis, c'était de l'autre coté. Je ne suis pas rassuré, des gens bizarre èrent, les magasins sont piteux, les bus ne s'arrêtent que très peu de temps. Je trouve enfin la poste. Je suis encore moins rassuré : trace de balles, barreaux aux fenêtres, caméras de surveillance partout même à l'extérieur. Je rentre, je n'ai pas le choix.
Je vais à un guichet (après une longue queue) et je prononce le mot magique : livret. Réaction immédiate : conseiller. Non, je ne reviens pas dans cet endroit maudit. J'explique que c'est juste un changement d'adresse. Ah ? Il fallait prendre le formulaire à l'entrée ? Je pouvais ne pas faire la queue ? Merci, c'est bien aimable. Je remplis donc le formulaire pour ce changement d'adresse. Je croise une personne qui me prend mon formulaire et traite la demande. Nickel, je n'ai plus rien à faire içi. Je rentre.

Quelques semaines plus tard, n'ayant pas de nouvelle, je vais à la poste de chez moi. Oui, ils ont bien reçu le livret. Oui, c'est bien un livret jeune et non ce n'est pas pour mon petit frère... Je suis grillé. Il me conduit à un conseiller pour voir tout ca. Ah, bon ? Pas besoins de rendez-vous ? Vous êtes sûre. Oui, tant pis. J'y vais. Même topos, j'ai plus le droit d'avoir ce livret, il faut donc le changer. Non, je ne veux pas. Alors je lui dit que je viens de trouver du travail et que je n'ai pas été imposable l'année précédente, et que, par conséquent, je peux garder ce livret. Ah bon, je dois apporter la preuve. Oui bien sûre, ca va de soit, mais j'ai rien sur moi. Bien sûre, pas de problème, je vous appel pour prendre rendez-vous.

Sachez, chère lecteurs, que lui aussi s'en fou de mes justificatifs ! J'ai gardé ce livret jeune pendant 4 ans de plus, soit 6 ans en tout, en toute illégalité. Elle n'est pas belle la vie ? Il est vrai, que j'ai tout fait pour ne pas mettre les pieds à la poste pendant 1 an (oui, souvenez-vous, ils changent tous les ans !).

Un jour, j'ai voulu connaître le montant de ce livret. Je vais au guichet car ma carte de PosteEpargne est complètement périmée. Le gars me signale que je n'ai pas reçu ma nouvelle carte depuis.... 5 ans.... car mon adresse n'est pas bonne. Balaise, le 1er conseiller à également mis une adresse erronée pour éviter que l'on me contact. Très judicieux... Donc, je fais le changement d'adresse. Enfin, je l'ai fait 4 mois de suite car les 3 premiers mois, ma demande de changement d'adresse a été perdue. Gros con. Même pas fichu de mettre à jour leur système informatique car ils perdent la demande. D'ailleurs, savez-vous qui tapote sur doux clavier ? Le conseiller financier ! Oui, ce fameux conseiller qui doit reprendre mon dossier et voir que je n'ai jamais donné mes justificatifs. Et bien, figurez-vous, qu'il a changé mon adresse et n'a rien dit concernant ce livret. En fait, dans ce bas monde qu'est la France, tout le monde s'en fou des justificatifs. Mais bon, je reçois ma nouvelle carte. Enfin.... C'est quoi ce numéro ? Le numéro de mon livret n'est pas bon !!!!!! Du jamais vu dans une banque !!!!! J'y retourne au pas de course, bien décidé de les traiter de tous les noms de mollusques (les oiseaux seraient trop d'honneur). Le gars du guichet me dit calmement que ce genre de situation arrive, mais rarement. Oui, c'est bon, j'ai compris, je suis encore le premier. Je connais ca, je suis toujours le premier. Donc, il renvoie ma carte quelque part dans la nébuleuse de l'administratif.
Je reçois un courrier : Je dois aller chercher ma carte.... à Asnières   Ils sont fous ces gaulois  La, je prends mon courage à 2 mains et je vais à ma poste. Je leur explique que se sont des gros cons, abrutis et que je suis convaincu que les mollusques sont  bien plus intelligents que le spécimen devant moi. Raté ! Le mollusque à compris que je parlais de lui. Il appel son responsable. Je gueule encore. Faut toujours gueuler avec les fonctionnaires. Il vérifie, oui, c'est bien ca, les infos de l'autre entité ne sont pas à jour.
Donc, si je résume, nous avons un système d'information national qui n'est pas à jour car un pingouin à oublié d'apporter les cartes perforées au bureau d'à coté. Connard (non pas canard). Et vous savez quoi ? Il ne peut pas changer l'adresse car il n'a qu'une visu sur le dossier. Ok, je refais une demande de changement d'adresse.
A mon grand étonnement, elle ne s'est pas perdue car j'ai reçu un courrier de bienvenu à ma nouvelle poste. Mais pas de carte. Tant pis, je m'en fou, je ne peux plus rien mettre dessus.

Mais comme une merde n'arrive jamais seule, voici la suite des évènements. J'habite dans une rue qui s'appelle Henry xxxx. La rue d'a coter s'appel Henri xxxx. Alors quand le nouveau conseiller financier a vu mon dossier, il pensé bon de me changer de poste ! Je retourne pour gueuler. Il rétablie cette boulette.

1 an après, quand tout commençait à rouler, je décide de transformer ce livret jeune en livret A. A ma grande surprise, tout s'est fait sans aucuns soucis. Mon conseiller est bien, pourvu qu'il reste... A ba non, il est parti au bout de 6 mois... Décidemment, c'est une grande tournante.
Repost 0
Published by Lucky le Koala, le bien-heureux - dans La Banque Postale
commenter cet article
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 20:46

Voila, c'est fait, j'ai mon indépendance. Génial. Les fêtes entre amies (oui les filles sont plus nombreuses ! Désolé les mecs ), les grandes boufs et les nuits blanche.
Dans la réalité, il n'y a rien de tout ca, mais j'avais quand même mon appartement à moi tout seul... Sans parents... sans frères... avec du bordel .

Le bordel : Etat naturel dans lequel je vis ou situation non voulue dans laquelle je me trouve sans le vouloir, et plus souvent que je l'aurais imaginé.

Le bordel. C'est très exactement la définition que je donne aujourd'hui à cette fameuse Banque Postale même si le début était génial.

Alors, voila. Je vais à La Poste pour ouvrir un livret jeune à La Banque Postale. Je prends donc rendez-vous (il y a le mot banque dans le nom) avec une personne très sympathique au guichet. Elle me dit simplement que les conseillers financier on pas mal de rendez-vous. Oui, tout le monde le sais, les conseillers financier à La Banque Postale sont tous très occupés. Je confirme car ce n'est pas facile de trouver un créneau : trop tôt, trop tard, ne travail pas, est en vacances. Et oui, ces jeunes cadres dynamique que sont nos conseillers, ne travail pas énormément. Et je vous dis ca quand les 35 heures n'étais pas encore passé ! Il prennent juste un peu d'avance . Alors, après avoir parlementé, on trouve un accord pour dans... 2 jours ! Ultra bouqué nos petits gars !

Bon j'arrive, les mains dans les poches. Le gars m'acceuil dans son bureau. Et la, j'étais aux anges. Normalement, pour ouvrir ce genre de livret, il :
   * ne faut pas être imposable sur l'année précédente
   * avoir moins de 25 ans
   * apporter les justificatifs de tout ca.

Donc j'arrive les mains dans les poches. Il m'explique que je peux ouvrir pleins de compte chez eux (moi c'est juste un livret), que chez eux c'est génial et que les conseillers restent assez longtemps et que donc on est correctement suivit. Très bien, et mon livret ? J'y arrive, après un bon 20 minutes de parlotte de truc que je m'en foutais. C'est dingue ce que ce genre de personne son capable de dire tout ce que l'on n'a pas besoin ! On a l'impression d'avoir une personne du gouvernement : Tu viens pour quelque chose de précis et tu repars (presque) sans. Tu poses une question, et t'as pas ta réponse, ou quand tu l'as tu n'écoutais plus et tu n'oses pas le faire répéter....
Mais nous arrivons au livret. N'est-ce pas beau ? Si, très. Donc, il me dit les pré-requis. Dommage, j'ai plus que 25 ans et suis imposable. Je lui dis que c'est dommage car les intérêts étaient intéressant. Délirant, le conseiller fait 3 tours de siège, regarde son pc (est-il alumé ???), sort un instant et a son retour me dit : Bon, on l'ouvre ce livret ? Oui, bien sur. Ah la belle poste d'Anieres... A coté de chez moi, pas loin de l'hôtel de ville, nickel.
Donc, le conseiller m'ouvre le livret en sachant que ne répond à aucun critère. Tant mieux pour moi. Il me dit simplement que je dois revenir pour donner les justificatifs. Heu.... T'es sûre mec ? Oui. Bon, ca commence mal.

Alors, je réfléchis un peu (trop donne mal à la tête... pensez-y). C'est un fonctionnaire, ou très assimilé car travaillant dans des bureaux de fonctionnaire. Si je ne reviens pas qu'est-ce que ca fait ? Rien. Ca ne fait rien du tout. Je ne l'ai pas rappelé, ni envoyé quoi que se soit. Et mon livret existe bel et bien. Alors, je l'utilise, je le blinde de frics, il faut que ca déborde avant que tout ca s'arrête !

Mais voila, j'ai eu à appeler. Je vous jure, que j'ai réfléchis à 2 fois avant de le faire. J'appel son numéro.... Personne... Alors j'appel la Poste. Demoiselle : Allo, oui Mr xxxxx, oui, non il ne fait plus parti de la société. C'est Mr xxxxx qui le remplace. Je vous transfert ? Non, ce n'est pas la peine....
Non, vraiment, me le passez pas, il a un nom trop bizarre. C'est louche. Il va me faire sauter mon livret, j'en suis sure. Ce n'est pas grave, je vais demander au parents.

J'ai vécu à Asnieres en compagnie de ce livret pendant 2 ans. Pas de contrôle, pas de rappel (normalement, on doit envoyer les justificatifs tous les ans) et mon conseiller me suit bien : il ne sait pas qui je suis et change tous les ans. C'est vrai, 1 an à avoir des horaires de fonctionnaires ca ne doit pas être facile. Moi-même je n'ose pas essayer.

Tout ca pour dire que les personnes qui doivent être réglo ne le sont pas. La loi appartient à celui qui n'a pas une bonne tête, les autres peuvent passer outre. Je ne peux pas les insulter, j'en ai profité !

Repost 0
Published by Lucky le Koala, le bien-heureux - dans La Banque Postale
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Lucky le Koala
  • Le blog de Lucky le Koala
  • : Un peu de tout mais toujours en ralant !
  • Contact

Catégories