Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 21:51
Après 2 ans passé à Asnières, je déménage. Un autre appartement plus grand m'attend. Pourquoi plus grand ? Simplement car le bordel prenait trop de place. J'ai donc besoin d'un appartement plus grand.

Je vais donc à ma poste de chez moi. Je leur explique que j'ai un compte à Asnière que je souhaiterai faire venir chez moi. Pas possible ?!?!? Ah bon, il faut que j'aille là où le compte est domicilié pour faire la demande. Vous ne pouvez rien faire.... C'est une banque nationale, c'est normale qu'elle ne communique pas. J'aurai du le deviner...

Donc je vais à Asnière et la, les emmerdes commences. J'arrive pour demander le changement d'adresse de mon livret. Ah bon ????? Il n'est pas là ???? Non, et ca fait longtemps. Ce qui s'est passé, c'est que le premier conseiller, avant de partir, à transférer mon livret sans me le dire pour faire passer le fait que rien n'est au norme. Bon, d'accord. Il est où alors mon livret ? 4 routes. Merde. C'est l'endroit où il ne faut pas aller. J'ai pas le choix : 2 changements de bus, j'arrive dans la zone. Je sors du bus, pas de Poste, je marche.... tant pis, c'était de l'autre coté. Je ne suis pas rassuré, des gens bizarre èrent, les magasins sont piteux, les bus ne s'arrêtent que très peu de temps. Je trouve enfin la poste. Je suis encore moins rassuré : trace de balles, barreaux aux fenêtres, caméras de surveillance partout même à l'extérieur. Je rentre, je n'ai pas le choix.
Je vais à un guichet (après une longue queue) et je prononce le mot magique : livret. Réaction immédiate : conseiller. Non, je ne reviens pas dans cet endroit maudit. J'explique que c'est juste un changement d'adresse. Ah ? Il fallait prendre le formulaire à l'entrée ? Je pouvais ne pas faire la queue ? Merci, c'est bien aimable. Je remplis donc le formulaire pour ce changement d'adresse. Je croise une personne qui me prend mon formulaire et traite la demande. Nickel, je n'ai plus rien à faire içi. Je rentre.

Quelques semaines plus tard, n'ayant pas de nouvelle, je vais à la poste de chez moi. Oui, ils ont bien reçu le livret. Oui, c'est bien un livret jeune et non ce n'est pas pour mon petit frère... Je suis grillé. Il me conduit à un conseiller pour voir tout ca. Ah, bon ? Pas besoins de rendez-vous ? Vous êtes sûre. Oui, tant pis. J'y vais. Même topos, j'ai plus le droit d'avoir ce livret, il faut donc le changer. Non, je ne veux pas. Alors je lui dit que je viens de trouver du travail et que je n'ai pas été imposable l'année précédente, et que, par conséquent, je peux garder ce livret. Ah bon, je dois apporter la preuve. Oui bien sûre, ca va de soit, mais j'ai rien sur moi. Bien sûre, pas de problème, je vous appel pour prendre rendez-vous.

Sachez, chère lecteurs, que lui aussi s'en fou de mes justificatifs ! J'ai gardé ce livret jeune pendant 4 ans de plus, soit 6 ans en tout, en toute illégalité. Elle n'est pas belle la vie ? Il est vrai, que j'ai tout fait pour ne pas mettre les pieds à la poste pendant 1 an (oui, souvenez-vous, ils changent tous les ans !).

Un jour, j'ai voulu connaître le montant de ce livret. Je vais au guichet car ma carte de PosteEpargne est complètement périmée. Le gars me signale que je n'ai pas reçu ma nouvelle carte depuis.... 5 ans.... car mon adresse n'est pas bonne. Balaise, le 1er conseiller à également mis une adresse erronée pour éviter que l'on me contact. Très judicieux... Donc, je fais le changement d'adresse. Enfin, je l'ai fait 4 mois de suite car les 3 premiers mois, ma demande de changement d'adresse a été perdue. Gros con. Même pas fichu de mettre à jour leur système informatique car ils perdent la demande. D'ailleurs, savez-vous qui tapote sur doux clavier ? Le conseiller financier ! Oui, ce fameux conseiller qui doit reprendre mon dossier et voir que je n'ai jamais donné mes justificatifs. Et bien, figurez-vous, qu'il a changé mon adresse et n'a rien dit concernant ce livret. En fait, dans ce bas monde qu'est la France, tout le monde s'en fou des justificatifs. Mais bon, je reçois ma nouvelle carte. Enfin.... C'est quoi ce numéro ? Le numéro de mon livret n'est pas bon !!!!!! Du jamais vu dans une banque !!!!! J'y retourne au pas de course, bien décidé de les traiter de tous les noms de mollusques (les oiseaux seraient trop d'honneur). Le gars du guichet me dit calmement que ce genre de situation arrive, mais rarement. Oui, c'est bon, j'ai compris, je suis encore le premier. Je connais ca, je suis toujours le premier. Donc, il renvoie ma carte quelque part dans la nébuleuse de l'administratif.
Je reçois un courrier : Je dois aller chercher ma carte.... à Asnières   Ils sont fous ces gaulois  La, je prends mon courage à 2 mains et je vais à ma poste. Je leur explique que se sont des gros cons, abrutis et que je suis convaincu que les mollusques sont  bien plus intelligents que le spécimen devant moi. Raté ! Le mollusque à compris que je parlais de lui. Il appel son responsable. Je gueule encore. Faut toujours gueuler avec les fonctionnaires. Il vérifie, oui, c'est bien ca, les infos de l'autre entité ne sont pas à jour.
Donc, si je résume, nous avons un système d'information national qui n'est pas à jour car un pingouin à oublié d'apporter les cartes perforées au bureau d'à coté. Connard (non pas canard). Et vous savez quoi ? Il ne peut pas changer l'adresse car il n'a qu'une visu sur le dossier. Ok, je refais une demande de changement d'adresse.
A mon grand étonnement, elle ne s'est pas perdue car j'ai reçu un courrier de bienvenu à ma nouvelle poste. Mais pas de carte. Tant pis, je m'en fou, je ne peux plus rien mettre dessus.

Mais comme une merde n'arrive jamais seule, voici la suite des évènements. J'habite dans une rue qui s'appelle Henry xxxx. La rue d'a coter s'appel Henri xxxx. Alors quand le nouveau conseiller financier a vu mon dossier, il pensé bon de me changer de poste ! Je retourne pour gueuler. Il rétablie cette boulette.

1 an après, quand tout commençait à rouler, je décide de transformer ce livret jeune en livret A. A ma grande surprise, tout s'est fait sans aucuns soucis. Mon conseiller est bien, pourvu qu'il reste... A ba non, il est parti au bout de 6 mois... Décidemment, c'est une grande tournante.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucky le Koala, le bien-heureux - dans La Banque Postale
commenter cet article

commentaires

Spi 13/04/2009 21:01

Ahhh, les merveilleux méandres de l'administration. J'ai pas de compte à la poste, mais ils me semble aussi doués qu'à la SNCF :\

Lucky le Koala, le bien-heureux 13/04/2009 23:43


Et bien ma fois, je pense que les personnes recalées à la SNCF arrivent à la Poste. Mais pour qu'ils aient l'impression d'être intelligent, ils appelent ca La Banque Poste. Ze banque postale, bref,
la banque qui poste quoi.
NB : Si il font une erreur dans leur boulot, la punition (la seule qui existe) est de faire un stage à la SNCF.... dur dur !!! D'ou le "je fais rien".


Présentation

  • : Le blog de Lucky le Koala
  • Le blog de Lucky le Koala
  • : Un peu de tout mais toujours en ralant !
  • Contact

Catégories